Pages Menu
Categories Menu

Publié le Nov 14, 2019 dans Afrique

Kenya safari : Comment en profiter en 4 jours seulement

Kenya safari : Comment en profiter en 4 jours seulement

Si vous ne savez pas à quoi vous attendre lors d’un safari au Kenya, j’ai décidé d’écrire mon expérience quotidienne en plus des billets avec des conseils sur tout ce qu’il faut savoir pour en faire un !

Cela devrait vous donner une assez bonne idée de l’expérience, et vous pourrez ensuite décider quel safari réserver et vous préparer pour vos voyages au Kenya.

Mon safari au Kenya a été une aventure de 4 jours/3 nuits, commençant à Nairobi et allant au Masai Mara, au lac Nakuru, puis de nouveau à Nairobi ! C’était un safari « abordable » (entre budget et luxe) qui a coûté environ 490 Euros. Voici comment ça s’est passé et ce que j’ai vu et fait :

Jour 1 : Nairobi à la Vallée du Grand Rift à Masai Mara + Safari du soir

On est venu me chercher rapidement à 8 heures du matin à mon hôtel où j’ai rejoint six autres clients (de Finlande, de France et de Russie) et mon guide, Richard. Nous nous sommes tous endormis pendant la plus grande partie du voyage alors que la route était encore pavée (faites cela), puis nous nous sommes arrêtés pour déjeuner.

Les repas sont tous de style buffet traditionnel kenyan, très sain, avec des options végétariennes. Vous pouvez vous attendre à voir du riz, des pommes de terre, des légumes cuits, du pain plat et de la viande. Plusieurs autres groupes se sont arrêtés au même endroit pour déjeuner. Après le déjeuner, la route n’est plus goudronnée et extrêmement cahoteuse, alors tenez-vous bien et habituez-vous !

Nous sommes arrivés au camp de Lenchada vers 16 heures, où on nous a montré nos camps de tentes et où on nous a donné le thé avant le safari du soir. Nous sommes ensuite remontés dans le véhicule de safari et avons fait un court mais très cahoteux trajet à travers un village Masai pour arriver à l’entrée du parc.

Pendant la promenade du soir, nous avons vu des lions, des zèbres, des girafes, des éléphants d’Afrique, des buffles d’Afrique et un groupe de différentes espèces d’antilopes.

Nous sommes partis juste après le coucher du soleil vers 18 heures, et avons eu une heure de repos avant le dîner de style buffet dans la salle à manger rustique. Mon groupe a été rejoint par quelques autres groupes, et après le dîner, nous avons tous bavardé au coin du feu avec les Masaï locaux qui passaient.

J’ai très bien dormi dans la tente… presque trop bien le matin car elle a essentiellement des rideaux occultants ! Mais il faisait un peu froid le matin, alors je vous conseille de garder vos vêtements chauds à proximité !

Jour 2 : Safari tôt le matin et toute la journée dans le Masai Mara

Nous avons eu la possibilité de combiner nos deuxièmes et troisièmes safaris matinaux du Masai Mara et de faire un safari d’une journée entière au lieu de faire des allers-retours, nous avons donc opté pour cette solution. Mais cela signifiait une journée de safari de 12 heures avec un départ à 6 heures du matin !

Au début, j’étais très nerveuse à l’idée d’être fatiguée toute la journée, mais on est constamment stimulée quand on voit les animaux ! Nous avons commencé la matinée en regardant un épique lever de soleil africain, puis nous avons vu des hyènes se nourrir… Puis nous avons vu des lionceaux et des adultes, des éléphants, des buffles, des hippopotames, des girafes, des zèbres, et même un guépard !

Nous nous sommes arrêtés pour un pique-nique vers midi où nous avons pu sortir des véhicules et manger sur les couvertures Masaï qu’ils nous ont fournies. C’était des sacs-repas qui avaient l’air bien, sauf que je ne pense pas qu’ils savaient comment accommoder un végétarien puisque j’avais encore du poulet rôti dans le mien, que je ne pouvais pas manger.

Après le déjeuner, nous avons continué à chercher des animaux, et nous avons finalement trouvé un léopard dans un arbre ! Après cinq heures supplémentaires, nous sommes finalement rentrés au campement et avons de nouveau dîné à 19 heures.

Jour 3 : Conduite toute la journée jusqu’au lac Nakuru

Distance : 7 heures et plus

Je ne suis pas sûr que cette journée se soit déroulée comme prévu puisque nous avons dû déposer quatre personnes d’autres groupes en cours de route. Mais en gros, nous sommes partis vers 8h30, nous nous sommes arrêtés pour déjeuner vers midi, puis nous avons continué à rouler pendant 4-5 heures de plus vers le nord jusqu’au lac Nakuru. Le tout sur un chemin de terre cahoteux.

Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 16 heures et il y avait une grande fête de famille locale que j’ai beaucoup appréciée. J’ai bu du vin au bar en plein air et j’ai parlé avec quelques habitants. Le seul inconvénient, c’est que la piscine était très fréquentée, mais sinon, elle avait l’air vraiment sympa !

Comme je l’ai déjà dit, l’hôtel était un hôtel 2-3 étoiles typique pour ce qui est de l’hébergement. Il n’y avait rien à écrire à la maison, sauf qu’il y avait de l’eau chaude, le Wifi, un personnel amical et un bon petit déjeuner. Pour une raison quelconque, ma chambre n’était pas équipée d’une moustiquaire (on a découvert plus tard que celle des autres l’était) et j’ai été tenu éveillé par un grossier moustique qui m’a bourdonné dans l’oreille toute la nuit.

Jour 4 : Parc national du lac Nakuru et retour à Nairobi

La distance : 3 heures et plus

Nous nous sommes levés tôt, avons pris le petit déjeuner et sommes allés directement au parc national du lac Nakuru. Les premiers animaux que nous avons vus étaient des rhinocéros blancs, et il y avait même un bébé ! On peut distinguer un rhinocéros blanc d’un rhinocéros noir, une espèce extrêmement menacée, car le premier a une lèvre large et plate (comme le bas d’un carré), et le second est plus pointu.

Nous sommes allés au lac mais il n’y avait pas de flamants roses, mais nous avons vu beaucoup de buffles et quelques hyènes au hasard ! Ce parc était plus vert, alors j’ai juste aimé faire un tour en voiture et regarder les animaux qui s’y trouvaient. Nous avons même eu une crevaison, alors nous avons pu sortir du véhicule et nous asseoir un moment à côté de quelques zèbres !

Ce parc était beaucoup plus petit et comptait moins d’animaux (à part les rhinocéros), alors nous sommes partis vers midi. Nous nous sommes arrêtés dans un endroit très mignon près du lac Navaisha pour déjeuner, puis nous sommes repartis pour Nairobi !

J’étais l’un des derniers à être déposés, ce qui ne me dérangeait pas puisque c’était parce que l’agence de voyage avait sauvé mes bagages perdus et les rangeait pour moi dans leur bureau que le guide m’a emmené chercher avant mon hôtel.